Bienvenue à la Médiathèque !

La Médiathèque rouvre ses portes normalement à partir du :
 
Mercredi 24 Juin 2020

ATTENTION : Port du masque obligatoire !


NOUVEAUTES ADULTES (Fin Mai 2020) :
 
Né sous une bonne étoile / Aurélie Valogne
À l’école, il y a les bons élèves… et il y a Gustave.

Depuis son radiateur au fond de la classe, ce jeune rêveur observe les oiseaux dans la cour, ou scrute les aiguilles de la pendule qui prennent un malin plaisir à ralentir. Le garçon aimerait rapporter des bonnes notes à sa mère, malheureusement ce sont surtout les convocations du directeur qu’il collectionne.

Pourtant, Gustave est travailleur. Il passe plus de temps sur ses devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à eux ou à Joséphine, sa grande sœur pimbêche et première de classe, les leçons ne rentrent pas. Pire, certains professeurs commencent à le prendre en grippe et à le croire fainéant.

À force d’entendre qu’il est un cancre, Gustave finit par s’en convaincre, sans imaginer qu’une rencontre peut changer le cours des choses.

Parfois, il suffit d’un rien pour qu’une vie bascule du bon côté…

Un roman universel, vibrant d’humour et d’émotion

 

L'Apiculteur d'Alep / Christy Lefteri

Nuri est apiculteur, sa femme, Afra, est artiste. Ils vivent tous deux avec leur jeune fils, Sami, dans la magnifique ville d'Alep, en Syrie. La guerre éclate et ravage tout, jusqu'aux précieuses ruches de Nuri. Et l'inimaginable se produit. Afra ne veut plus bouger de sa chambre. Pourtant, ils n'ont pas le choix et Nuri déploie des trésors d'affection pour la convaincre de partir.

Fous de douleur, impuissants, ils entament alors un long périple où ils devront apprendre à faire le deuil de tout ce qu'ils ont aimé. Et apprendre à se retrouver, peut-être, à la fin du voyage, dans un Londres où les attendent des êtres proches. Pour reconstruire les ruches et leur vie.

  

Les vertus de la bêtise / Paul Vacca

Et si nous décidions de vivre enfin en bonne intelligence avec la bêtise, véritable face cachée de notre génie humain ! Pourquoi haïssons-nous tant la bêtise - ou stupidité, imbécillité, sottise, idiotie, crétinerie, connerie, au choix... ? Dans notre course effrénée au QI, ne surestimons-nous pas les pouvoirs de l'intelligence ? Et si la bêtise constituait notre meilleur atout face aux machines ? Dans ce court essai aussi drôle que vivifiant, Paul Vacca remonte le fil de notre addiction à l'intelligence toujours plus exacerbée par les nouvelles technologies - big-data, algorithmes, et autres deep learning, qui promettent monts, merveilles et capacités augmentés. Et nous révèle tous les trésors cachés de la bêtise : les mérites de l'ignorance, l'efficacité des questions stupides, les bienfaits de la sérendipité, l'intérêt stratégique de « jouer au con »... N'oublions pas que nombre des plus grandes découvertes sont dues à la bêtise humaine !

  
Se le dire enfin / Agnès Ledig
Le retour de vacances, sur le parvis d’une gare, Édouard laisse derrière lui sa femme et sa valise. Un départ sans préméditation. Une vieille romancière anglaise en est le déclic, la forêt de Brocéliande le refuge.
Là, dans une chambre d’hôtes environnée d’arbres centenaires, encore hagard de son geste insensé, il va rencontrer Gaëlle la douce, son fils Gauvain, enfermé dans le silence d’un terrible secret, Raymond et ses mots anciens, Adèle, jeune femme aussi mystérieuse qu’une légende.
Et Platon, un chat philosophe.
Qui sont ces êtres curieux et attachants ? Et lui, qui est-il vraiment ?
S'il cherche dans cette nature puissante les raisons de son départ, il va surtout y retrouver sa raison d’être.

Vania, Vassi et la fille de Vassia / Macha Méril
Vania, Vassia et Sonia, la fille de Vassia, les trois personnages de ce flamboyant roman, sont en quête d'un avenir qui les réconcilie avec leur passé de Cosaques. Cependant chacun lit cet avenir sous un angle différent : s'intégrer en France avec un impeccable parcours, rester russe tout en défendant la République française, reprendre coûte que coûte le combat contre Staline, quitte à se ranger du côté des nazis...

Le Secret Hemingway / Brigitte Kernel
"Ils ont dit que j'avais tué ma mère. Puis ils ont dit que j'avais tué mon père. Enfin, ils ont dit que chez nous, les Hemingway, de génération en génération, tout le monde se tuait." Ce roman est une histoire vraie, celle de Gloria, née Gregory Hemingway (1931-2001).

Nos espérances / Anna Hope
Hannah, Cate et Lissa sont jeunes, impétueuses, inséparables. Dans le Londres des années 1990 en pleine mutation, elles vivent ensemble et partagent leurs points de vue sur l’art, l’activisme, l’amour et leur avenir, qu’elles envisagent avec gourmandise. Le vent de rébellion qui souffle sur le monde les inspire. Leur vie est électrique et pleine de promesses, leur amitié franche et généreuse.
Les années passent, et à trente-cinq ans, entre des carrières plus ou moins épanouissantes et des mariages chancelants, toutes trois sont insatisfaites et chacune convoite ce que les deux autres semblent posséder. Qu’est-il arrivé aux femmes qu’elles étaient supposées devenir?
Dans ce roman tout en nuances sur les différentes facettes de l’amitié au fil du temps, Anna Hope tisse avec élégance et délicatesse la vie de ces trois héroïnes contemporaines. Elle sonde les différentes façons de trouver son identité de femme, mais aussi de mère, de fille, d’épouse ou d’éternelle rebelle, et explore cet interstice entre les espérances et la réalité, cet espace si singulier fait de rêves, de désirs et de douleurs où se joue toute vie.
   
L'ombre d'une vie / Asada Jirô
Au soir de son départ à la retraite, monsieur Takewaki s'effondre dans la rue, les bras chargés de fleurs. Il est admis en soins intensifs à l'hôpital. A son chevet se succèdent bientôt médecins, infirmières, amis et proches, les remords autant que les regrets. Mais, bientôt, alors qu'il s'enfonce dans un profond coma, son esprit l'entraîne hors de son corps, dans une échappée belle à la redécouverte de son ancienne vie, à la poursuite des ombres qui ont composé son existence. En dépit de son immobilité forcée, et tandis qu'il perçoit les échos des conversations, il reconstitue peu à peu le sens d'une existence pleine d'émotions, au point de revenir au jour même de sa naissance. Pour renaître, à nouveau.
  
Le Pays des autres / Leïla Slimani
En 1944, Mathilde, une jeune Alsacienne, s'éprend d'Amine Belhaj, un Marocain combattant dans l'armée française. Après la Libération, elle quitte son pays pour suivre au Maroc celui qui va devenir son mari. Le couple s'installe à Meknès, ville de garnison et de colons, où le système de ségrégation coloniale s'applique avec rigueur. Amine récupère ses terres, rocailleuses ingrates et commence alors une période très dure pour la famille. Mathilde accouche de deux enfants : Aïcha et Sélim. Au prix de nombreux sacrifices et vexations, Amine parvient à organiser son domaine, en s'alliant avec un médecin hongrois, Dragan Palosi, qui va devenir un ami très proche. Mathilde se sent étouffée par le climat rigoriste du Maroc, par sa solitude à la ferme, par la méfiance qu'elle inspire en tant qu'étrangère et par le manque d'argent. Les relations entre les colons et les indigènes sont très tendues, et Amine se trouve pris entre deux feux : marié à une Française, propriétaire terrien employant des ouvriers marocains, il est assimilé aux colons par les autochtones, et méprisé et humilié par les Français parce qu'il est marocain. Il est fier de sa femme, de son courage, de sa beauté particulière, de son fort tempérament, mais il en a honte aussi car elle ne fait pas preuve de la modestie ni de la soumission convenables. Aïcha grandit dans ce climat de violence, suivant l'éducation que lui prodiguent les Soeurs à Meknès, où elle fréquente des fillettes françaises issues de familles riches qui l'humilient. Selma, la soeur d'Amine, nourrit des rêves de liberté sans cesse brimés par les hommes qui l'entourent. Alors qu'Amine commence à récolter les fruits de son travail harassant, des émeutes éclatent, les plantations sont incendiées : le roman se clôt sur des scènes de violence inaugurant l'accès du pays à l'indépendance en 1956.
   
Vingt et Un Jours / Laurence Tellier-Loniewski
Vingt et un jours, c'est le délai accordé aux demandeurs d'asile pour restituer leur dossier à l'Ofpra. Emeline, stagiaire dans un centre d'hébergement de réfugiés, tente de retracer l'itinéraire d'Ehsan, un jeune Afghan. Il dit appartenir à l'ethnie hazara, persécutée par les talibans, et avoir traversé l'Europe à pied. Elle a vingt et un jours. Vingt et un jours pour aider Ehsan à remplir son dossier de demande d'asile. Vingt et un jours pour démêler le vrai du faux dans son récit. Vingt et un jours pour que sa parole se libère. Passé ce délai, Ehsan recevra l'ordre de quitter le territoire français. Sous la plume aiguisée et pleine d'humour de Laurence Tellier-Loniewski, ces vingt et un jours agiront sur Emeline comme un accélérateur d'intelligence et d'humanité. 
   
Mamma Maria / Séréna Giuliano

Un ristretto d'Italie.

" Ciao, Sofia, qu'est-ce que je te sers ? Comme d'habitude ? Et j'ajoute un cornetto, parce qu'il faut manger, ma fille !
– Oui, merci, Maria. "
Je m'installe en terrasse, face à la mer, comme chaque matin depuis que je suis de retour en Italie. J'aime bien travailler au son des tasses qui s'entrechoquent. Et, au Mamma Maria, j'ai toujours de la compagnie. Il y a ceux qui viennent tuer le temps. Il y a les enfants qui rêvent devant le comptoir à glaces. Il y a les ados qui sirotent un soda, monsieur le curé, et, surtout, mes partenaires de scopa.
Ici, on vient échanger quelques mots, partager un apéro, esquiver la solitude ou écouter Celentano. Moi, je viens pour me persuader que j'ai bien fait de quitter Paris... et l'autre abruti.
Il fait quand même meilleur ici.
Et puis, on cherche aussi à profiter de la bonne humeur (ou non) de Maria, qui mène, comme une mamma, tout ce petit monde à la baguette.
Bref, j'ai enfin retrouvé mon village paisible.
Enfin, paisible jusqu'au jour où...

     

Crève, Ducon ! / François Cavana 

Ce volume, conçu comme une suite à Lune de miel, est le dernier livre sur lequel Cavanna a travaillé avant de mourir. Sans doute y aurait-il apporté quelques ajouts ou modifications de détail, mais on peut le considérer comme une oeuvre aboutie. Composé, comme l'était Lune de miel, de chapitres assez brefs, le livre regroupe souvenirs et anecdotes qui évoquent à la fois la fin de vie de l'auteur et son passé (Charlie Hebdo, le S. T. O...). On y retrouve avec bonheur la gouaille réjouissante de Cavanna, sa grande gueule, ses coups de colère, ses élans d'affection, sa passion de la langue et de la littérature : un écrivain, un vrai. Le titre reprend les derniers mots du texte, pleins de rage et d'amour de la vie au moment de lâcher la rampe.

  
La Trompette de Satchmo / Michèle Hayat

Esther Karnovsky, émigrée juive de Lituanie, vit malheureuse à La Nouvelle Orléans, sans ses fils et auprès d'un mari distant. La rencontre d'un jeune garçon noir, bagarreur mais doué pour la musique, va changer sa vie. Son nom : Louis Armstrong... Un premier roman qui marie jazz et judéité.

En 1900, Ester Karnofsky a quitté la Lituanie et les persécutions antisémites pour émigrer à La Nouvelle Orléans. Privée de ses deux fils, elle mène une existence terne au côté d'un époux dont elle s'éloigne peu à peu.

Dans le quartier de la prostitution, elle rencontre par hasard un gamin livré à lui-même, turbulent et bagarreur, surnommé " Satchelmouth " à cause de sa bouche en sacoche. Il a sept ans, il est noir et abandonné par son père. Ester le prend sous son aile. Intriguée par son don pour la musique, elle lui offre, avec son mari, sa première trompette...

S'inspirant de faits réels, Michèle Hayat, dont c'est le premier roman, conte avec sensibilité l'histoire d'une femme qui reprend vie dans les pas de celui qui deviendra " Satchmo ", plus connu sous le nom de... Louis Armstrong. Elle offre ainsi un portrait saisissant de la cité qui vit naître le jazz au tournant du xxe siècle.

  

Etés Anglais / Elizabeth Jane Howard

Juillet 1937. À Home Place, au cœur du Sussex, jardiniers, femmes de chambre et cuisinière sont sur le pont. La Duche orchestre le ballet des domestiques avant l’arrivée de ses trois fils, Hugh, Edward et Rupert Cazalet, en chemin depuis Londres avec épouses, enfants et gouvernantes. Où dormira Clary, adolescente mal dans sa peau en plein conflit avec sa belle-mère ? Quelle robe portera Villy, ancienne ballerine désormais mère au foyer ? Polly, terrorisée à l’idée qu’une guerre éclate, s’entendra-t-elle avec sa cousine Louise qui rêve de devenir actrice ? Rachel, la seule fille de la Duche, trouvera-t-elle un moment pour ouvrir la précieuse lettre de son amie Sid ?
Non-dits, chamailleries, profonds chagrins… Aux préoccupations des adultes font écho les inquiétudes des enfants, et à la résilience des femmes, qu’elles soient épouses, fillettes ou domestiques, répond la toute-puissance – ou l’impuissance – des hommes. L’été regorge d’incertitudes mais, sans l’ombre d’un doute, une nouvelle guerre approche : entre pique-niques sur la plage et soirées auprès du gramophone, il faudra inventorier lits de camp et masques à gaz.

  
Les Fleurs de l'ombre / Tatiana de Rosnay
Une résidence pour artistes flambant neuve. Un appartement ultramoderne, au 8e étage, avec vue sur tout Paris. Un rêve pour une romancière en quête de tranquillité. Rêve, ou cauchemar ? Depuis qu'elle a emménagé, Clarissa Katsef éprouve un malaise diffus, le sentiment d'être observée. Et le doute s'immisce. Qui se cache derrière CASA ? Clarissa a-t-elle raison de se méfier ou cède-t-elle à la paranoïa, victime d'une imagination trop fertile ?
Fidèle à ses thèmes de prédilection – l'empreinte des lieux, le poids des secrets –, Tatiana de Rosnay tisse une intrigue au suspense diabolique pour explorer les menaces qui pèsent sur ce bien si précieux, notre intimité.
   
Les Magnolias / Florent Oiseau
Caramel, Pompon, Cachou..." Il y a des gens, dans la vie, dont l'unique préoccupation semble d'imaginer des noms de poneys. Alain est de ceux-là...
Florent Oiseau brosse un portrait de loser magnifique – une parenthèse en Renault Fuego où valsent sandwiches aux flageolets, secrets de famille et cuites à la vieille prune, pour l'amour d'une grand-mère.
Un troisième roman dans la lignée de Je vais m'y mettre et de Paris-Venise. - Caramel
- Pompon
- Cachou...
Il y a des gens, dans la vie, dont l'unique préoccupation semble d'imaginer des noms de poneys. Alain est de ceux-là. Sa carrière d'acteur au point mort – depuis qu'il en a joué un, dans un polar de l'été, sur TF1 –, le quarantenaire disperse ses jours. Chez Rosie en matinée – voluptés de camionnette – et le dimanche aux Magnolias – où sa grand-mère s'éteint doucement. On partage une part de quatre-quarts, sans oublier les canards, et puis Mamie chuchote :
" J'aimerais que tu m'aides à mourir. " Autant dire à vivre... La seconde d'après, elle a déjà oublié. Pas Alain. Tant pis pour les poneys : il vient de trouver là, peut-être, un rôle à sa portée...

Dans la lignée de Je vais m'y mettre et de Paris-Venise, Florent Oiseau brosse un nouveau portrait de loser magnifique – une parenthèse en Renault Fuego où valsent sandwiches aux flageolets, secrets de famille et cuites à la vieille prune, pour l'amour d'une grand-mère.
   
Brillant comme une larme / Jessica L. Nelson
Paris, 1917. Un tout jeune garçon se presse pour rejoindre sa maîtresse, de dix ans son aînée. Il veut aller vite, trop vite. Il ne sait pas encore qu'il porte en lui le génie de la littérature et que son parcours de comète se mêlera aux destinées de Coco Chanel, Max Jacob, Picasso, Breton et Aragon, et surtout à celle de Jean Cocteau... Mais il est persuadé qu'il a de grandes choses à accomplir et peu de temps pour y parvenir. Raymond Radiguet, futur auteur du Diable au corps, va tutoyer les étoiles et s'y brûler.
Jessica L. Nelson fait revivre une époque culturelle et intellectuelle, celle de l'immédiat après-guerre de 1914-1918, au fil du portrait tout en finesse d'un personnage dont le nom, un siècle après sa mort, résonne encore comme une légende.
  
La Cité de Feu / Kate Mosse
France, 1562. Les tensions entre catholiques et protestants s'exacerbent, le royaume se déchire. Le prince de Condé et le duc de Guise se livrent un combat sans merci. Les huguenots sont persécutés, les massacres se succèdent. À Carcassonne, Marguerite Joubert, la fille d'un libraire catholique, fait la connaissance de Piet, un protestant converti dont la vie est en danger. Alors que la violence commence à se déchaîner dans la région, le couple se retrouve bientôt au centre d'un vaste complot, lié à une sainte relique. Leur quête va les mener vers une ancienne forteresse, où sommeille un secret enterré depuis des décennies.
Une course haletante au cœur des guerres de Religion : le grand retour de la reine du roman historique.
près
Labyrinthe, vendu à plusieurs millions d'exemplaires, Kate Mosse nous propose une nouvelle fresque érudite et captivante. Elle y donne la parole à ces figures féminines trop souvent oubliées par l'histoire officielle. D'une efficacité redoutable,
La Cité de feu confirme l'inimitable maestria narrative de son auteur.
   
Après le Jour / Christophe Molmy
Détenu en quartier d'isolement depuis trop longtemps, François Legal s'apprête à prendre la plus grande décision de sa vie : trahir les siens. Il n'a plus l'âge de courir après le fric facile et rêve d'une retraite paisible aux côtés de Diane, qui l'attend dehors. Tant pis pour l'honneur : il va devenir indic. Mais la spirale du grand banditisme, les ravages de la vengeance et une affaire d'enlèvement d'enfant vont venir saccager ses espoirs.
De son côté, la jeune flic Coline Lafleur a tout à prouver dans la brigade parisienne où elle vient d'arriver. Et ce Legal, elle ne le sent pas, depuis le début. Le prix à payer sera cher pour aller au bout de leur enquête et parvenir, peut-être, à ramener un peu d'ordre et de justice dans ces vies furieuses.

Un roman policier rythmé et superbe, entre Engrenages et The Wire, qui entremêle les points de vue des flics et des truands. Une course dopée à l'adrénaline où chacun veut sauver sa peau.
  
 
Les Fantômes de Reykjavik / Arnaldur Indridason
Inquiets pour leur petite-fille dont ils savent qu'elle fait du trafic de drogue, un couple fait appel à Konrad, un policier à la retraite, car la jeune fille a disparu. Dans le même temps une amie de Konrad lui parle d'une petite fille retrouvée noyée dans l'étang devant le Parlement en 1947. Elle lui demande de l'aider car l'enfant hante ses rêves. Il découvre que l'enquête sur la mort de la petite fille a été menée en dépit du bon sens. Lorsqu'on trouve le cadavre de la jeune trafiquante, il met encore en doute les méthodes de la police.

Konrad mène les deux enquêtes de front. Il nous apparaît comme un personnage solide, têtu, coléreux et rompu, par son enfance auprès de son père, à toutes les ruses des voyous. Toujours aux prises avec son enquête sur l'assassinat de son propre père, il avance vers la vérité.

Dans une construction particulièrement brillante, Indridason crée un suspens et des attentes sur des plans différents et surprenants. Il captive le lecteur et le tient en haleine avec brio. On peut dans ce volume saluer la naissance d'un nouvel enquêteur attachant, sensible mais violent, n'hésitant pas à faire le coup de poing. Par ailleurs l'auteur nous introduit au merveilleux islandais très insolite et terre à terre.
  
 
Juste derrière moi / Lisa Gardner
Cela fait longtemps que Sharlah, 13 ans, vit séparée de son frère Telly, depuis le jour fatal où, pour la protéger, il a tué leur père. Sa famille d'accueil, Pierce Quincy  un ex-profiler du FBI et sa femme Rainie, ont su lui redonner confiance dans un cadre sécurisant et aimant. Mais lorsque Pierce est appelé par le shérif de la ville pour un double meurtre commis dans une station-service, le passé de Sharlah resurgit, tel un cauchemar : les caméras de surveillance accusent en effet Telly. Bouleversée, ne pouvant se résigner à sa culpabilité, Sharlah part à la recherche de son frère, traqué par la police...
Lisa Gardner, la First lady of crime, renoue avec ses personnages fétiches Pierce Quincy et Rainie, héros de Disparue, pour nous entraîner au coeur de la relation fascinante et douloureuse entre un frère et une soeur hantés par leur passé.
 
 
Au soleil redouté / Michel Bussi
Au cœur des Marquises, l'archipel le plus isolé du monde, où planent les âmes de Brel et de Gauguin, cinq lectrices participent à un atelier d'écriture animé par un célèbre auteur de best-sellers.

Le rêve de leur vie serait-il, pour chacune d'elles, à portée de main ?

Au plus profond de la forêt tropicale, d'étranges statues veillent, l'ombre d'un tatoueur rôde.

Et plein soleil dans les eaux bleues du Pacifique, une disparition transforme le séjour en jeu... meurtrier ?

Enfer ou paradis ? Hiva Oa devient le théâtre de tous les soupçons, de toutes les manipulations, où chacun peut mentir... et mourir.

Yann, flic déboussolé, et Maïma, ado futée, trouveront-ils lequel des hôtes de la pension Au soleil redouté... est venu pour tuer ?

Le nouveau roman de Michel Bussi : un huis clos à ciel ouvert, orchestré de main de maître.
  

La vallée / Bernard Minier
« Je crois que quelqu’un est en train d’agir comme s’il se prenait pour Dieu… »
Un appel au secours au milieu de la nuit
Une vallée coupée du monde
Une abbaye pleine de secrets
Une forêt mystérieuse
Une série de meurtres épouvantables
Une population terrifiée qui veut se faire justice
Un corbeau qui accuse
Une communauté au bord du chaos
Une nouvelle enquête de Martin Servaz
   
   
La Vie est un roman / Guillaume Musso
« Un jour d’avril, ma fille de trois ans, Carrie, a disparu alors que nous jouions toutes les deux à cache-cache dans mon appartement de Brooklyn. » 
Ainsi débute le récit de Flora Conway, romancière renommée à la discrétion légendaire. La disparition de Carrie n’a aucune explication. La porte et les fenêtres de l’appartement étaient closes, les caméras de ce vieil immeuble new-yorkais ne montrent pas d’intrusion. L’enquête de police n’a rien donné.
Au même moment, de l’autre côté de l’Atlantique, un écrivain au cœur broyé se terre dans une maison délabrée.
Lui seul détient la clé du mystère. Et Flora va le débusquer.
 
  
L'énigme de la chambre 622 / Joël Dicker
Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais.
Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire.
Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier?
 
Avec la précision d’un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène enfin au cœur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça
  
 
Nuit sombre et sacrée / Michael Connelly
Harry Bosch-Renée Ballard : le face-à-face tant attendu  En revenant au commissariat d’Hollywood après une mission de son quart de nuit, l’inspectrice Renée Ballard tombe sur un inconnu en train de fouiller dans les meubles à dossiers. L’homme, elle l’apprend, est un certain Harry Bosch, un ancien des Homicides du LAPD qui a repris du service au commissariat de San Fernando, où il travaille sur une affaire qui le ronge depuis des années. D’abord sceptique, Ballard le chasse puis, intriguée, ouvre le dossier qu’il feuilletait… et décide de l’aider.
La mort de Daisy Clayton, une fugueuse de quinze ans kidnappée, assassinée, puis jetée dans une benne à ordures, a, c’est vrai, de quoi susciter toute son empathie et sa colère. Retrouver l’individu qui a perpétré ce crime abominable devient vite la mission commune de deux inspecteurs aux caractères bien trempés
et qui, peu commodes, ne s’en laissent pas conter par les ruses de l’un et de l’autre pour parvenir à leurs fins.
 
 
Sanction / Ferdinand Von Schirach
Une jurée d'assises qui influence malgré elle l'issue d'un procès, un groupe d'enfants qui s'acharne sur un vieil homme isolé, un homme dont la poupée gonflable est attaquée, une jeune avocate qui doit défendre le chef d'un réseau de prostitution...
Dans ces douze nouvelles appartenant à l'univers de la justice, la plume incisive de Ferdinand von Schirach saisit des existences banales à l'instant précis où elles basculent, et interroge la part sombre qui sommeille en chacun de nous.
 
   
Le Bon sens / Michel Bernard
Novembre 1449, dix-huit ans après la condamnation pour hérésie de Jeanne d’Arc, Charles VII chasse les Anglais de Rouen. La fin de la guerre de Cent Ans est proche : il faut achever la reconquête du territoire, panser les plaies des provinces dévastées et réconcilier les partis engagés dans la guerre civile. Promettant le pardon et l’oubli, le roi ordonne pourtant une enquête sur le procès de 1431. Malgré la résistance d’une partie de l’Église et de l’Université, quelques hommes opiniâtres, rusant avec la raison d’État, vont rechercher preuves et témoins pour rétablir la vérité, le droit et l’honneur de la jeune fille.
Après Le Bon Cœur, Michel Bernard relate l’histoire d’une poignée d’hommes en quête de justice. Bouleversés par la parole qu’ils découvrent dans les actes du procès, ils conduiront Charles VII à rendre à Jeanne un peu de ce qu’elle lui a donné. Chez cet homme insaisissable qui fut un grand roi, ils feront jouer au bon moment le bon ressort. Il a le visage d’Agnès Sorel, la beauté morte fixée par Jean Fouquet.
  
   
Art et Décès / Sophie Hénaff
Silence, on tue ! C'est sur un plateau de cinéma que la plus sympathique bande de loosers du 36 Quai des Orfèvres fait son come-back, avec toujours à sa tête la célèbre commissaire Anne Capestan, obligée d'interrompre son congé parental pour sauver une ex-collègue. La Capitaine Eva Rosière, qui se consacre désormais à sa carrière de scénariste, est accusée du meurtre d'un réalisateur, retrouvé un couteau entre les deux omoplates, défoncé à la kétamine ! Eva avait, il est vrai, juré de le tuer...

Le Cluedo peut commencer. Sa gamine sous le bras, Anne Capestan est prête.

Après le succès de Poulets grillés (prix des lecteurs du Livre de Poche) et de Rester groupés, Sophie Hénaff poursuit sa série désopilante et savoureuse. On en redemande !

   

Black Sea / Caroline Eden (Documentaire)

Un voyage culinaire entre Orient et Occident - Des Histoires, des Rencontres et près de 60 recettes

  

  

La Lettre et l'Image / Robert Massin (Documentaire)

La figuration dans l'alphabet Latin du VIIIe siècle à nos jours.

 

 

 


Réouverture de la Médiathèque à partir du 27 Mai 2020 sous forme de Drive (Attention, horaires modifiés !!) :
 
Mercredi de 14 h à 18 h
 
Vendredi de 9 h à 12 h
 
Samedi de 9 h à 12 h
 
Note : Les nouveautés (ouvrages adulte et jeunesse) seront présentées sur cette page lors de leur mise en rayon afin de vous faciliter le choix.

N'hésitez pas a réserver vos ouvrages sur notre courriel :
     
Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.
   

 

HISTOIRE :

La Médiathèque municipale est installée dans le centre ville de Romenay, au coeur du village et ouvre ses portes en mars 1993 dans un bâtiment restructuré en 1992.

Ce bâtiment, appelé "La Grenette" a été construit au 15ème siècle. Il s'agissait à l'origine des écuries du château. Après avoir été marché aux grains (les agriculteurs de la région de Romenay venaient en ce lieu vendre leur grain) la Grenette a aussi servi d'emplacement aux bouchers les jours de marché, puis elle est devenue cantine scolaire jusqu'en 1982.

Au fil des années, la Grenette s'est détériorée et, au début des années 1990, la decision a donc été prise de la rénover et de l'utiliser à des fins culturels avec la possibilité de réaliser à la fois une salle polyvalente (rez de chaussée) et une bibliothèque (à l'étage).

Entre temps, la bibliothèque s'est fortement développée en collections et en nombre de lecteurs. La place manquant, la commune à donc décidé en 2006 de récupérer tout le bâtiment (Rez-de-chaussée et étage). De 115 m², elle passe à 196 m².

A cette occasion, la mairie s'est vue attribuer des subventions, ce qui a permis l'informatisation des fonds, l'attribution d'une discothèque avec 1 000 CD et enfin, un espace internet avec 6 postes publics. Elle passe de bibliothèque à Médiathèque.

Mai 2013 : La Médiathèque a soufflé ses 20 bougies !!!



ADRESSE :

Place du 8 Mai 1945
(en face de la Mairie)
71470 Romenay

Tél. : 03.85.40.38.14
Mail : Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.



HORAIRES :

Mercredi :

9h30 à 12h et 13h30 à 18h

Jeudi :

9h à 12h et 13h30 à 16h

Vendredi :

9h à 12h et 13h30 à 18h

Samedi :

9h à 12h (uniquement)


INSCRIPTION :

Pour 1 an (de date à date) :

Moins de 16 ans : 5 €
Plus de 16 ans   : 8 €


PRÊTS :

Pour 3 semaines : 6 documents dont 2 CD.